La dernière gorgée de bière


Photo : copyright afp.com/Yorik Jansens

Quelques secondes après le départ de la course élite homme dans cet improbable bourbier, les turbulences électriques de la veille sont déjà oubliées.


Les maillots belges caracolent en tête de course et agressent les deux néerlandais, dont l'un Mathieu van der Poel, leur a volé le prestigieux maillot en 2015. Mais la malchance semble poursuivre la sélection nationale belge : Wout van Aert, pris dans un incident technique avec Mathieu van der Poel, doit entamer seul une longue chevauchée pour revenir sur les traces de l'autre batave, Lars van der Haar qui a profité de l'aubaine pour filer vers la gloire.


80 000 supporters réunis sur le site beuglent dans chaque parcelle de glaise qui constate l'inexorable retour vers la tête de course du nouveau roi des Belges.

A quelques centaines de mètres de la ligne d'arrivée Wout van Aert s'envole au prix d'un ultime effort vers le sacre éternel.


Après avoir mené une grande partie de la course, Lars van der Haar a eu "le bon goût de laisser gagner le Belge" : battu par le courant électrique ? La classe évidente du jeune belge ? Non, juste un simple cocktail peu ragoûtant de bière et de salive :


"Qu'on me jette de la bière, ça ne me dérange pas tant que ça. Mais cracher, c'est bien pire. Je vais, peut-être retourner chez moi avec l'hépatite B" ( l'Equipe, 4 février 2016)

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Publique / / © 2016 Créé par  Super-Sub.fr