Et pendant ce temps là, les affaires continuent !


La "France du ballon rond" a les yeux de Chimène pour "ses bleus" qui se préparent à affronter l'Allemagne.

Quelle que soit l'issue de la rencontre qui ne changera pas "grand chose" aux quotidiens humains de la planète, n'en déplaise à tous les illusionnistes de la récupération politicienne, il ne faudra pas oublier, le moment venu, de remercier notre (très ?) cher "Platoche".


L'ex-grand manipulateur un peu naïf de l'UEFA nous avait orchestré un tableau de rencontres "aux petits oignons" : pour arriver en demi-finale de "son" Euro de football dans un état de fraicheur remarquable, cette équipe de 23 professionnels aguerris a quand même battu, sans produire un spectacle très attractif vus les émoluments et les primes en tout genre : la Roumanie (22° au classement FIFA de juin 2016), l'Albanie (42°), la Suisse (15°), l'Eire (33°) et l'Islande (34°) ; quels exploits à mettre au Panthéon des Jeux du cirque !


En revanche, si la justice a momentanément écarté Michel Platini, son ancien bras (pas très) droit, Gianni Infantino, "élu" à la présidence de la FIFA en février dernier en remplacement de Sepp Blatter, est déjà parfaitement aux commandes des exercices de haut vol.

Dans un mémo interne de 11pages rédigé le 23 mai 2016 par un auteur dont le nom n'a pas été indiqué et révélé par l'hebdomadaire dominical suisse SonntagsZeitung, Gianni Infantino est déjà "soupçonné" de gouvernance très coûteuse et de conflits d'intérêts :


Entre autres :


- Vols en jets privés payés par la Russie et le Qatar, les deux prochains pays organisateurs de la Coupe du monde ; nous comprenons parfaitement que, vus les classements de ces deux nations (Russie - 26° et Qatar - 97° !!!), il faille bien commencer à préparer les parcours car il est inconséquent dans le business du foot mondial que des pays organisateurs quittent la compétition beaucoup trop tôt.

Qui plus est, il faut encore sans doute modifier des législations pour que des mercenaires avertis puissent facilement représenter le Qatar à l'image de ce qui avait été fait pour le Mondial de handball qui nous avait produit une équipe finaliste plus tombée dans le désert que fruit de la formation locale.


- Mise à disposition de deux voitures de fonction avec chauffeurs dont l'une exclusivement pour les proches.


- Nomination de personnes proches à des postes clefs ; il parait que François HOLLANDE n'avait plus personne de la promotion Voltaire à placer.


Mais rassurez-vous braves gens, la Russie de Poutine devrait être vite et bien comprise sans une multiplication excessive de vols ; quant au Qatar, rien ne lui sera refusé en ce bas-monde tant qu'il n'y aura pas de fuites de gaz.


Vive le sport sur Antenne 2 !!







Featured Posts
Recent Posts
Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Publique / / © 2016 Créé par  Super-Sub.fr