Les Jeux d'hiver à Pyeongchang : se pose un vrai problème de "fond" !


Alors que les "parisiens" maudissent la chute de l'or blanc, le cirque olympique va prendre ses quartiers d'hiver dans un lieu imprononçable.


Certes, le décalage horaire risque de ne pas créer des pics d'audience sur les chaines concernées pour savoir quel sera le (la) nouveau (le) Roi (Reine) du tir à la carabine couché sur une luge en équipage mixte mais pour la classe politique (celle-là et/ou une autre, peu importe), toute breloque est toujours bonne à prendre pour glorifier le haut-niveau de la Nation dans le domaine de la glisse et/ou des jeux en général.

Vu le désordre parisien de ces derniers jours, un titre hivernal pourra-t-il compenser une mauvaise nuit en gare Saint-Lazare ? Mystère et boules de neige !


En revanche, il faudra quand même être très persuasif pour vendre des "valeurs" de l'Olympisme en présence de tous ces bonhommes de neige sur les pentes coréennes.


En effet, si l'on en croit l'enquête menée conjointement par la chaine allemande ARD, le journal britannique SundayTimes, la télévision suédoise SVT et le magazine en ligne suisse RepubliK, plus de cinquante fondeurs engagés en Corée ont présenté, au moins une fois dans leur carrière, des données sanguines suspectes.

Bien plus, 290 "fondeurs" présenteraient des paramètres sanguins anormaux par rapport à leur passeport biologique.

ARD a, en effet, eu accès à une banque de données de plus de 10.000 tests sanguins de 2000 athlètes de sports d'hiver entre 2001 et 2010 et, pour une fois, la Russie ne détient pas seule tous les maux de la montagne.

Il y en a vraiment pour tout le monde : des suédois, des allemands, des suisses etc...etc...et...l'éternelle blanche colombe française prend même une très brillante 3° place sur le podium avec 18 athlètes concernés. Bien sûr, comme toujours en la matière, la boîte à dénégations fonctionne déjà à plein régime : "pas de ça chez nous", s'offusque la Fédération internationale !

Certes, cette masse conséquente d'athlètes n'est pas objectivement considérée comme dopée mais, eu égard au nombre d'anomalies sanguines, mes représentations sur l'air pur et vivifiant de la montagne en prennent un sérieux coup !


Du fond du coeur, nous serions les premiers à soutenir l'instance fédérale si nous avions encore l'innocence grenobloise de notre adolescence...malheureusement, les rides sont conséquentes aujourd'hui !


Allez, courage mes "p'tis amis olympiens" ; d'ici quelques semaines, de bons avocats procéduriers, quelques éprouvettes contaminées, un hacker nord-coréen, un journaliste compromis, un ancien athlète non sélectionné par son pays et le TAS, juge de paix aveugle, devraient permettre à cette clique en très mauvaise santé de passer l'hiver au chaud.























Featured Posts
Recent Posts
Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Publique / / © 2016 Créé par  Super-Sub.fr