Football Leaks : où sont les scoops ?



Le légitime business de Mediapart nous offre donc cette semaine un autre épisode de "Plus belle la vie dans le monde du football-business". A vrai dire, même si nous ne pouvons que nous féliciter de l'étalage de ces multiples dossiers qui traduisent l'envers du décor, force est évidemment de reconnaitre que cela manque vraiment de scoops. Seuls tous (toutes ?) ceux qui ont besoin par intérêt bien ordonné, et ils sont très nombreux, que la tribu des naïfs continue de grossir inexorablement en avalant des couleuvres, peuvent se montrer quelque peu perturbés.


Contractualisations financières en amont des âges institutionnels légaux, séduction financière des entourages, avantages multiples lors des signatures de contrats, guerres larvées entre les clubs pour récupérer par tous les moyens des talents, clanisme et clientélisme des "anciens" riches face aux "nouveaux" riches, collusions politico-sportives au sein des instances de l'UEFA et de la FIFA,...qui oserait dire : "quelle bonne surprise !"

Tous ces produits avariés étalés sur la place publique ne sont que de dramatiques banalités que des millions d'observateurs du genre football connaissent depuis très longtemps.


Même l'affaire des fichages "ethniques" au QatarFC qui offre une tribune à la classe politique française, toutes sensibilités idéologiques confondues, pour pousser d'hypocrites cris d'orfraie en raison de la prégnance exacerbée de ces questions identitaires en ce début de XXI° est malheureusement d'une affligeante et banale réalité.

Il suffit de graviter, même à la périphérie de ce milieu, pour savoir que ces expressions font partie intégrante d'une stupide manière de classer les éventuelles futures stars.

Quant à vouloir faire exclusivement porter le chapeau à ce Westerloppe, qui a laissé trainer ces "foutues" fiches légalement interdites, et au club Qatari, seraient d'une lâche hypocrisie !


En revanche, ce qui nous intéresserait au plus haut point c'est le nom du et/ou des informateurs pour essayer de mieux répondre à la question : à qui profite le crime et quel est l'intérêt du buzz provoqué ? Les journalistes de Mediapart affirment, et nous voulons bien les croire, qu'ils ne le (les ?) connaissent pas et que ce (ces ?) Monsieur X (Madame X ?) diffuse gratuitement les "tonnes" d'archives à analyser Journalistiquement.

A-t-on affaire à un chevalier blanc, sans besoin financier particulier, qui veut nettoyer les écuries d'Augias, à un ancien très haut responsable des instances fédérales qui ne veut pas "mourir" seul, à un conglomérat "d'entreprises-clubs" qui souhaite faire disparaître les instances fédérales internationales pour structurer un business autonome sur les cendres encore chaudes ?...Le mystère est entier mais seule cette éventuelle clarification vaudra son pesant d'or. Sinon, de banales révélations en banales révélations, la "planète football" reprendra ses circonvolutions sans le moindre changement à part des sempiternels discours et des millions de spectateurs regarderont avec passion, émotions et/ou raison, une éventuelle demi-finale de Ligue des champions entre ....la Juve et City ...!


The show must go !







Featured Posts
Recent Posts
Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Publique / / © 2016 Créé par  Super-Sub.fr