Rugby-Provale : a silly love song...mais vraiment très mal interprétée !


Entre les derniers efforts pour publier dans les délais un ouvrage et le sublime concert parisien de Monsieur Paul McCartney, j'espérais vivement une fin de semaine allégée mais c'est la "dure loi du sport"...

Déjà que l'ami Mick, bien calé dans une tribune princière, m'avait contrarié en ne permettant pas aux Reds (Liverpool FC) de se sublimer face à l'argent très sale du Qatar FC, les divines mélodies de Paul, fils et neveu de Toffee (Everton FC) n'ont pas réussi, quant à elles, à adoucir les moeurs du sinistre rugby français actuel dans l'antre du Racing92.


Il est vrai que le passif est très lourd en matière électorale sur la planète ovale, quartier français : des "bouffes", toujours des "bouffes", encore des "bouffes" et pas toujours dans l'esprit des sacro-saintes valeurs.

La dernière présidentielle pour diriger la FFR avait déjà permis quelques rucks que le cinéma parlant a rangé au rayon des souvenirs, mais la présidentielle (7 janvier 2019) pour diriger PROVALE, le syndicat des joueurs, s'annonce tout aussi feutrée.


Deux listes s'opposent : celle du "sortant", le dénommé Robins Tchalé-Watchou qui a succédé, il y a quatre ans, à Serge Simon et celle de Laurent Baluc-Rittener.

Entre vociférations, légitimes ou pas l'avenir nous le dira, sur le mode de scrutin injuste, l'opacité des comptes annuels non publiés depuis le 21 octobre 2014, le train de vie festif des dirigeants, et les tentatives d'arrangements entre "amis", il est indéniable que le jeu et les joueurs sont assez absents des zones fatidiques de regroupement...comme toujours !


Au regard du niveau particulièrement resplendissant de l'équipe de France sur la scène internationale, il est sûr qu'un peu de débats désinvoltes va nous divertir en cette fin d'année !


Allez les Bleus !














Featured Posts
Recent Posts
Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Publique / / © 2016 Créé par  Super-Sub.fr