Petit guide non féminin de survie pendant la Coupe du Monde non masculine de football !


-Principe n°1 : ne jamais dire que vous préférez les émotions provoquées par les corps des danseuses de rock acrobatique.


-Principe n°2 : affirmer que vous vous intéressez depuis toujours au football joué par les femmes.


-Principe n°3 : se donner bonne conscience, à moindre frais, en société et être persuadé de soutenir la cause des femmes en vous intéressant à cette Coupe du Monde.


-Principe n°4 : accepter que tous les médias aient retourné leur veste et qu'il n'existe plus un seul journaliste et/ou consultant pour oser émettre un avis quelque peu nuancé, à défaut d'être critique.


-Principe n°5 : se garder de porter un regard sexué sur telle ou telle joueuse selon le théorème de Ginola qui affirmait que toutes les admiratrices du joueur ne cherchaient qu'à comprendre les subtilités de son repli défensif.


-Principe n°6 : devenir (ou rester ?) gauchiste de salon pour revendiquer l'égalité salariale homme-femme en occultant que les lois du football-business veulent que les rémunérations dépendent exclusivement des lois du marché.


-Principe n°7 : se méfier des expressions populaires régulièrement véhiculées dans les gradins des spectacles sportifs, même avec les meilleures intentions du monde. Exemple : "...avec tout le respect que j'ai pour elle, l'arrière droite n'est vraiment qu'une bonne pipe...! "


-Principe n°8 : ne rien y comprendre mais montrer ses efforts manifestes pour maitriser l'écriture inclusive. Exemple : "...l'avant (te)-centre (ée)...".


-Principe n°9 : décharger toute sa rancoeur contenue en se défoulant sur la gardienne de but, seule persona non grata dans ce microcosme.


-Principe n°10 : éviter toutes les plaisanteries sur l'inutilité du VAR...en raison de la lenteur manifeste du jeu réel.


-Principe n°11 : avoir le droit d'affirmer haut et fort que les hommes simulent plus que les femmes sans risquer d'avoir la police politique des moeurs de Marlène sur le dos.


-Principe n°12 : détester la dernière Une de Charlie-Hebdo.


-Principe n°13 : jouer les blanches colombes et ne jamais évoquer les cas d' hyperandrogénéité et de vrai/faux dopage inhérent à cette réalité biologique pour laisser les sports sales se débrouiller avec cette donnée.


-Principe n°14 : ne jamais comparer le jeu masculin et le jeu féminin, comme vous ne comparez, bien sûr, jamais au quotidien une entrecôte et un steak haché en matière de viande ou un Bordeaux 1er cru classé et un vin des Rochers, le velours de l'estomac, en matière de vin.


-Principe n°15 : mettre l'honneur de la Nation en danger dans un jeu de balle aux pieds féminin(s-les pieds pas la balle, bien sûr)


-Principe n°16 : ne surtout pas souhaiter que la chatte de C. Diacre soit aussi délicieuse et efficiente à la fin que celle de D. Deschamps.



Et, finalement, espérer qu'il soit encore possible de chambrer dans les vestiaires des jeux sportifs nonobstant la dramatique période historique que nous traversons où le puritanisme et le politiquement correct font feu de tout bois.



























Featured Posts
Recent Posts
Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Publique / / © 2016 Créé par  Super-Sub.fr