#JesuisTontonPat


En ce jeudi soir de novembre 2017, dans les travées du stade Alfonso-Henriques de Guimares (Portugal), Monsieur Patrice Evra a réveillé de vieux souvenirs pour les amateurs de kick-boxing perdus dans le monde du football.


Jalousant, sans doute, le désopilant Monsieur Eric Cantona qui, vingt deux ans après le remarquable coup de pied de Crystal Palace (25 janvier 1995), réussit à faire publier son oeuvre, intitulée "Mon carnet" chez Flammarion, Tonton Pat a voulu, lui aussi, exprimer son talent dans le genre et préserver ainsi son avenir littéraire.

Les spécialistes de cet Art compareront, sans doute, les deux gestes pour donner les qualificatifs techniques les plus adaptés mais, pour le profane que je suis, la différence manifeste est que Tonton a attaqué son propre camp et non l'adversaire.


Ce coup de pied très précis, pour une fois cette saison, en plein dans la figure d'un bouffon..., pardon d'un supporter, risque de ne pas améliorer l'image déjà assez désastreuse de "mon Tonton" parmi les nombreux observateurs médiatiques de la scène footballistique française.

Entre provocations, suffisances, arrogances et médiocrité actuelle du jeu, le capitaine emblématique du désastre de KNYSNA, "fils spirituel" de Monsieur Didier Deschamps, risque de manquer d'avocats dans les mois qui viennent.

En revanche, il y a de fortes chances que les procureurs augmentent à vue d'oeil pour condamner l'homme et tirer sur l'ambulance.


Loin de moi, bien sûr, l'idée de cautionner ce genre d'incartade pour les professionnels de ce business, même si, à l'évidence, ce bouffon..., pardon ce supporter, a franchi son enclos psychiatrique pour s'aventurer sur le gazon, à l'inverse de l'acteur de série B...ou C qui s'était, quant à lui, infiltré chez les sauvages.

En revanche, j'ai envie de crier "Merci Tonton" pour, une fois toute la haine facile déversée à ton encontre, qu'il soit, peut-être, possible de s'intéresser à l'autre sinistre rive : les bouffons,...pardons les supporters, promus au noble rang d'"Ultras".


En effet, dans ce parcage "marseillais" sur le terrain de Guimares se réunissent des individus qui bravent les kilomètres pour venir s'alcooliser, se défouler et insulter des professionnels d'un jeu quand ils ne jettent pas divers projectiles plus ou moins contondants !

Il parait que ceci est monnaie courante depuis la nuit des temps sur tous les terrains de France et de Navarre - le folklore qui crée de l'ambiance dans les arènes des Jeux du Cirque ; sans doute, je ne suis malheureusement plus naïf, et alors ??


Sache donc, "mon cher Tonton", que je ne suis vraiment pas fier de toi mais, à raison de 2h par jour dans le trafic de la banlieue (pourtant chic) parisienne, je vois des "Evra" partout, prêts à bondir de leur véhicule, quand ils ne le font pas, pour faire "le coup de main" suite à un klaxon trop intempestif et/ou une manoeuvre maladroite.

Alors, pour tous les procureurs du moment, restez Zen en toutes circonstances...même quand www.allblaguesdusport.com vous dit, par exemple, que Paris 2024 est une escroquerie intellectuelle et financière !!













Featured Posts
Recent Posts
Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Publique / / © 2016 Créé par  Super-Sub.fr