Conseil d'administration du C.N.O.S.F. : la gabegie comme mode de gouvernance !


Ces dirigeants "sportifs" là sont vraiment pitoyables : ils gouvernent comme toute la classe politique française, quelle que soit la sensibilité, depuis la fin "des trente glorieuses", en faisant valser des euros qui ne leur appartiennent pas avec une désinvolture abyssale et en creusant régulièrement des déficits.


Réunis hier (jeudi 15 décembre 2016) dans le cadre du conseil d'administration du Comité National Olympique et Sportif Français (C.N.O.S.F.), ils ont constaté lors de la présentation des comptes 2016 que le déficit de 995 790€ initialement prévu serait encore plus conséquent : 1 276 750€ !!!

La faute à "la cruelle incertitude du sport", sans doute ? Non, tout simplement parce que le Club France à Rio a coûté la bagatelle de 10,5M€ et n'avait sans doute pas été estimé à sa juste valeur.


Pourquoi s'inquiéter ? Tout va très bien au royaume de l'Absurdie et Monsieur Denis Masseglia, président en exercice, accompagné de la plupart des présidents de fédération, s'est ensuite rendu à l'assemblée générale du comité de candidature "Paris2024".


Rassurez-vous, les éventuels Jeux parisiens seront l'expression d'un miracle économique français. Mais avec des businessmen pareils, vous y croyez, vous ? En revanche, personne ne sait encore qui a payé le "resto" hier soir ? Sans doute la fédération de tennis avec le business occulte autour de Roland-Garros !



Featured Posts
Recent Posts
Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Publique / / © 2016 Créé par  Super-Sub.fr